Les différents types d’huiles et comment les utiliser en cuisine

Olive, canola, arachide, maïs… Il existe un tas d’huiles différentes, avec chacune leurs goûts et leurs usages. Comme le choix est vaste, il est assez facile de s’y perdre lorsque l’on tente de les comparer. Pour vous faciliter la vie, Les Aliments SRC vous proposent un petit guide présentant les différents types d’huiles et comment les utiliser en cuisine!

 

L’huile d’olive vierge ou extra-vierge

Ingrédient n°1 dans la cuisine méditerranéenne, l’huile d’olive est reconnue mondialement pour ses bienfaits. C’est une huile très riche en gras mono-insaturés, qui renferme de grandes quantités de composés phénoliques, des antioxydants reconnus pour ralentir l’apparition de certains cancers et troubles cardiovasculaires. Elle convient très bien pour la cuisson de la plupart des aliments, ceci dit on vous déconseille de l’utiliser en friture! Entre l’huile vierge, extra-vierge ou pressée à froid, à vous de trouver celle qui vous plaira.

Idéale pour: Sauter les aliments dans la poêle, vinaigrette.

*Déconseillé pour la friture

 

L’huile de canola (ou colza)

Tout aussi populaire que sa cousine, l’huile de canola se différencie notamment par son prix plus abordable. Elle se distingue aussi par son côté local, en poussant très bien au Canada.  L’huile de canola est riche en gras mono-insaturés et polyinsaturés, ce qui aiderait à éliminer le mauvais cholestérol dans notre sang. Son goût neutre permet son utilisation dans toutes les situations, surtout qu’elle résiste bien à la chaleur lors de la cuisson.

Idéale pour: Sauter ou faire frire les aliments. 

 

L’huile de maïs

Un peu moins connue que les précédentes, l’huile de maïs est relativement neutre. Elle présente néanmoins une composition intéressante en gras avec un pourcentage élevé en mono et polyinsaturé et faible en gras saturés. On l’utilise principalement pour la cuisson au four et pour faire des vinaigrettes.

Idéale pour:  Assaisonnement ou cuisson au four des aliments. 

 

L’huile d’arachide

L’huile d’arachide est extraite des graines d’arachides. Elle présente un goût très peu prononcé, mais un apport en protéines très important. Cette huile est utilisée principalement pour la friture étant donné son ratio en gras saturés et mono-insaturés qui la rend plus stable à chaleur élevée. Riche en gras mono-insaturés, elle se rapproche de l’huile d’olive par sa composition. Elle possède un cependant un goût plus neutre ce qui privilégie son utilisation avec une vaste gamme d’aliments. Attention aux allergies aux arachides!

Idéale pour: Assaisonnement, cuisson au four, sauter ou frire les aliments. 

 

L’huile de tournesol 

L’huile de tournesol est très semblable à l’huile d’olive, par sa composition en gras, mais elle possède un goût unique. Contrairement aux précédentes huiles, elle présente des risques pour la santé lorsqu’elle est chauffée à haute température. Son point de fumée étant plus faible, il est préférable de l’utiliser à froid seulement. On la privilégie donc pour les vinaigrettes ou pour aromatiser les légumes.

Idéale pour: Vinaigrettes

 

L’huile de sésame 

Particulièrement utilisée dans la cuisine asiatique, l’huile de sésame doit être ajoutée aux plats avec parcimonie. Il en existe deux types :

  • La première, faite à partir de graines grillées, possède un goût plus prononcé et puissant, peut rapidement camoufler l’ensemble de votre plat 
  • La seconde, faite à partir de graines non grillées, peut être utilisée tant pour la cuisson que dans les vinaigrettes

Idéale pour : Assaisonnement

Huile de truffe, huile de lin, huile aromatisée… Il existe une panoplie d’huile pour la cuisine qui reste à explorer. Pour en apprendre davantage sur ces huiles moins connues, cliquez ici. Pour vos futures recettes, commandez dès maintenant vos huiles préférées chez Les Aliments SRC

 

 

Faites partie des milliers de familles québécoises qui ont choisi Les Aliments SRC!

Inscrivez-vous

CONSEILS ET ASTUCES :

Il est important de ne pas faire chauffer les huiles pressées à froid, telles que l’huile d’olive vierge ou extra vierge, car ces huiles contiennent des molécules sensibles à la chaleur.

Si une huile dégage de la fumée lorsqu’elle est chauffée, il faut la jeter, car elle a dépassé son point de fumée. 

La réutilisation d’une huile à friture fait baisser son point de fumée et libère des acides gras qui peuvent être nuisibles à la santé. Il est nécessaire de filtrer l’huile à friture après 3 utilisations, en moyenne, ou de la changer tout simplement.

D’autres délicieuses recettes